Wake up !

Depuis quelques années j’ai arrêté de regarder la télévision. Cela a commencé par le journal télévisé bien sûr.

Des informations alarmistes sur la destruction de la planète, sur le réchauffement climatique, des images choquantes de guerres, des discours politiques les plus invraisemblables et grotesques, des histoires sordides entre voisins. Que du moche et du re-moche.

Je ne conteste en aucune façon la véracité des faits, enfin dans la plupart des cas, mais étant fille de journaliste et connaissant comment cela se passe « backstage », il y a plus efficace à faire pour se tenir au courant. Mais là, n’est pas le propos.

Je crois que ma décision d’arrêter de regarder ou d’écouter les news a coïncidé avec le début de mon parcours en PNL en 2014.

Notre monde extérieur n’est que le reflet de ce qui se passe à l’intérieur (même si la carte n’est pas le territoire…. Amie.e PNListe, je vous salue)

« Si vous voulez changer l’environnement dans lequel vous évoluez, commencez par changer votre façon de penser »

« Si vous voulez changer l’environnement dans lequel vous évoluez, commencez par changer votre façon de penser » avais-je compris.

Mince, étais-je en train de créer ces horreurs moi-même ? Combien sommes-nous à le faire ? TOUS ?!

Oh m….

Bon. Il fallait que j’agisse. Ne trouvant pas de costume de super héros à ma taille, n’ayant aucun super pouvoirs pour guérir notre monde de toute ce garbage, j’ai fait la chose la plus simple, la plus accessible : j’ai fermé le robinet à poisons.

Fini les « les produits laitiers sont nos amis pour la vie », fini les news « anxiogènes » porteuses de mauvaises vibrations que j’emportais partout avec moi.

Dorénavant, je vais choisir ce que je me mets dans la carafe. Et je ne vais prendre que du bon. Du très bon. 

Plaisanterie à part, je ne me retrouvais pas dans la société dans laquelle je vivais. Une société qui envoie des messages éculés « il a la voiture, il aura la femme… » mais avec un voile cosmétique actuel « Nouvelle Audi A3, inspirée par le futur » (je dois avoir un problème avec Audi….)

Et je savais que nous étions de plus en plus nombreux. 

Presque 10 ans après, une nouvelle catégorie vient agrandir le cercle des « basta, j’en peux plus de vos discours à la noix ». Ce sont ceux qui veulent carrément un monde nouveau. Plus les mêmes règles, plus de diktats à la papa sur la carrière pour avoir un job de salarié dans un grand groupe qui va assurer le remboursement du crédit immo et les vacances à Maurice.

Ils montent des ateliers, des conférences, des sommets et parlent de bonheur, d’optimisme et s’attachent à voir ce qui va bien pour encore l’améliorer au lieu de rabâcher les catastrophes et de se rendre complices du voyeurisme de la misère à l’échelle planétaire.

Bien sûr, il y a une ribambelle d’opportunistes, comme toujours. Des personnes qui ne connaissent pas grand chose et qui osent prendre la parole pour expliquer à plus nul qu’eux comment réussir comme ceux qu’ils ne seront jamais.

Bref. Revenons à nos chevaliers pacifiques. Ils sont à cheval (très drôle) entre le monde actuel (qui montrent ses limites, vous l’avez compris) et un monde idéal que nous espérons tous. Si, si, même vous qui me lisez encore à ce stade. Vous en avez marre que l’on vous mente sur la nourriture, sur la façon dont on gère l’argent de vos impôts et sur tout le reste. Avant vous vous en doutiez mais vous aviez fort à faire à vous occuper de votre vie, de votre carrière dans le grand groupe et vous aviez mis tout ceci sous le tapis avec le secret espoir de n’avoir jamais à faire le ménage.

Mais maintenant on se doit de balancer son porc…

Ces nouveaux chevaliers ont pris conscience qu’ils ne veulent plus de la société dans laquelle ils ont évolué jusqu’ici, qu’elle ne correspond pas à ce dont ils ont besoin. Ils aspirent à autre chose et ils agissent en conséquence. Mois aussi j’aspire à autre chose. J’aspire à plus de respect, plus de sérénité, plus de paix et j’ose le dire à plus d’Amour.

Si vous sentez qu’au fond de vous, vous avez envie de la même chose mais que vous êtes toujours méfiant quand une personne inconnue vous adresse la parole. Si vous pensez que ce serait chouette mais que le monde est pourri de toutes les façons, ma pov’ Lucette.

Et bien, j’ai une excellente nouvelle pour vous : il est possible d’inverser la vapeur.

Si.

De trouver plus de sérénité. D’écouter ce que vous dit votre coeur (ou votre intuition, comme vous voulez) pour aller vers ce qui vous correspond vraiment.

D’être à votre juste place et t’apporter votre contribution au monde. En toute sécurité.

Ce que vous ferez vous mettra en joie et vous deviendrez positif.

Si.

Je vous le garantis.

Il suffit d’éteindre sa télé (bon, je parle des news. Mais si vous voulez vous fader Koh Lanta, libre à vous).

Il suffit d’éradiquer du fil d’actualité, de ses réseaux sociaux favoris, tout ce qui vous donne un pincement au coeur, ce qui vous mine le moral ou qui vous fait sentir comme une « petite crotte ».

Virez tous ces malfaisants qui tour à tour vous placent dans la position de voyeur, de victime et de gogo potentiel à qui on va soutirer des sous pour avoir un ventre plat, décupler les capacités de son cerveau, vaincre sa timidité ou devenir un Haut Potentiel (clin d’oeil à moi-même).

Connectez-vous à ceux qui vous donnent le sourire, vous font sentir léger et joyeux.

C’est aussi simple que cela (malheureusement en fait, parce que c’est tellement simple et évident que les sceptiques, donc 99% de nos compatriotes, vont se dire que c’est de la foutaise et que cela si c’était aussi simple, ça se saurait….)

« On ne peut pas obliger les gens à changer, on peut juste leur montrer le chemin et puis leur donner envie de l’emprunter ». – Merci Laurent Gounelle

Christine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *